La Bible, version de Lausanne révisée


LA DEUXIÈME LETTRE DE PAUL AUX CORINTHIENS

2 Corinthiens chapitre 8

1On vous fait connaitre, frères et sœurs, la grâce de Dieu--cette bonté divine qui n’est pas méritée--accordée aux fidèles dans les assemblées de la Macédoine. 2C’est que, dans une grande expérience de détresse, l’abondance de leur joie et leur profonde pauvreté ont débordé pour produire la richesse de leur générosité. 3En effet, ils ont donné volontairement ce qu’ils pouvaient, j’en suis témoin, et même plus que ce qu’ils pouvaient. 4Ils nous ont supplié et ont beaucoup insisté de recevoir la grâce de participer à ce service en faveur de ceux à Jérusalem qui sont dédiés à Dieu. 5Ils ont dépassé notre attente. Mais, premièrement ils se sont donnés eux-mêmes au Seigneur et à nous. C’est ce que Dieu voulait. 6On a donc encouragé Tite à achever chez vous aussi cette œuvre de grâce comme il l’avait déjà commencée. 7Mais comme vous abondez en tout: en foi, en parole, en connaissance, en zèle pour tout, et dans votre amour pour nous, abondez aussi dans cette grâce.

8Je ne dis pas ça pour donner un ordre, mais pour que, par le zèle des autres assemblées, je puisse aussi tester la sincérité de votre amour. 9En effet, vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ. Lui qui était riche, il a vécu en pauvre à cause de vous, pour que par sa pauvreté vous soyez enrichis.

10C’est une opinion que je vous donne à ce sujet, parce que c’est à votre avantage. Vous avez été les premiers, dès l’an dernier, pas seulement à faire mais aussi à vouloir. 11Maintenant donc, achevez aussi de faire. Oui, comme vous avez eu du zèle à vouloir, qu’il y ait aussi l’accomplissement selon ce que vous avez. 12Si, en effet, le zèle à vouloir est là, c’est acceptable selon ce qu’on a, pas de ce qu’on n’a pas. 13En effet, ce n’est pas pour que d’autres soient soulagés et que vous soyez dans la détresse. 14Mais par principe d’égalité, pour que, dans le temps présent, votre abondance serve à leur disette, et qu’aussi leur abondance serve à votre disette. C’est pour qu’il y ait égalité. 15C’est ce qui est écrit: «Celui qui avait beaucoup n’avait rien de trop, et celui qui avait peu ne manquait de rien.» (Exode 16:18.)

16Que Dieu soit remercié, lui qui met toujours le même zèle dans le cœur de Tite que j’ai moi-même pour vous. 17Il a accepté notre encouragement, et il s’est montré encore plus zélé pour aller volontairement auprès de vous. 18On a envoyé avec Tite le frère qui est complimenté en ce qui concerne la bonne nouvelle. Et ce compliment est répandu dans toutes les assemblées. 19Et pas seulement ça, mais aussi il a été désigné par les assemblées comme notre camarade de voyage, avec cette bonté qu’on administre pour la gloire du Seigneur lui-même. Aussi pour seconder le zèle de votre volonté. 20On veut éviter d’être blâmé dans l’administration qu’on doit faire de cette abondance. 21Alors on se propose ce qui est bien, pas seulement devant le Seigneur, mais aussi devant les hommes. 22On a envoyé avec eux notre autre frère. On a souvent testé son zèle pour beaucoup de choses, et ce zèle est encore beaucoup plus grand maintenant à cause de sa grande confiance en vous. 23En ce qui concerne Tite, il est mon associé et mon collaborateur dans cette œuvre pour vous. Et nos frères, eux, sont envoyés par les assemblées, et sont une gloire du Christ --le Libérateur promis. 24Donnez-leur donc, et devant les assemblées, la preuve de votre amour--un amour divin, cet amour qui néglige ses propres intérêts pour servir les intérêts d’un autre--et de notre raison de se vanter de vous.