La Bible, version de Lausanne révisée


LES ACTES DES ENVOYÉS DE JÉSUS

Actes chapitre 12

1Vers ce même temps, le roi Hérode a mis la main sur quelques-uns de l’assemblée pour les maltraiter. 2Et il a fait mourir par l’épée Jacques, le frère de Jean. 3Il a vu que la chose était agréable aux Juifs, et il a ajouté à ça de s’emparer aussi de Pierre. Mais c’étaient les jours des pains sans levain, 4alors après l’avoir arrêté il l’a mis en prison. Pour le garder, il l’a livré à quatre escouades de quatre soldats chacune. Il voulait l’amener devant le peuple après la célébration de la fête du Passage. 5Pierre était donc gardé dans la prison. Mais l’assemblée faisait pour lui une prière persévérante à Dieu.

6C’était la nuit. Le lendemain, Hérode allait le faire comparaitre. Pierre, lui, était attaché avec deux chaines et il dormait entre deux soldats. Des sentinelles devant la porte gardaient la prison. 7Et voilà qu’un ange du Seigneur a apparu, et une lumière a resplendi dans le bâtiment. L’ange a frappé Pierre au côté, et l’a réveillé en disant: Lève-toi vite. Et les chaines sont tombées de ses mains. 8Et l’ange lui a dit: Mets ta ceinture et attache tes sandales. Et c’est ce qu’il a fait. Puis il lui a dit: Enveloppe-toi de ton manteau et suis-moi. 9Pierre est sorti, et l’a suivi sans savoir que ce qui se passait sous la direction de l’ange était réel. Mais il pensait avoir une vision. 10Et après avoir passé la première garde, puis la deuxième, ils sont arrivés à la porte de fer qui mène dans la ville, et elle s’est ouverte à eux toute seule. Ils sont sortis, se sont avancés dans une rue, puis l’ange a tout de suite quitté Pierre.

11Il est revenu à lui-même et a dit: Maintenant je sais vraiment que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a arraché de la main d’Hérode et de toute l’attente du peuple juif. 12Et après avoir réfléchi, il s’est rendu à la maison de Marie, la mère de Jean qui est surnommé Marc. Un assez grand nombre étaient réunis là et priaient. 13Et pendant que Pierre frappait à la porte du vestibule, une servante du nom de Rose s’est approchée pour écouter. 14Elle a reconnu la voix de Pierre et, à cause de sa joie, elle n’a pas ouvert le vestibule, mais elle s’est précipitée à l’intérieur et a annoncé que Pierre était devant le vestibule. 15Et ils lui ont dit: Tu es folle! Mais elle affirmait que c’était vrai. Et on lui disait: C’est son ange! 16Pendant ce temps Pierre continuait à frapper et, quand ils ont ouvert, ils l’ont vu et ont été étourdis de surprise. 17D’un geste de la main, Pierre leur a fait signe de se taire, et il leur a raconté en détails comment le Seigneur l’avait fait sortir de la prison. Puis il a dit: Annoncez ces choses à Jacques et aux frères. Ensuite il est sorti et est allé ailleurs.

18À la lumière du jour, il y a eu parmi les soldats un trouble qui n’a pas été peu de chose, concernant ce qui était arrivé à Pierre. 19Et Hérode l’a cherché avec soin et ne l’a pas trouvé. Il a donc fait subir un interrogatoire aux gardes, et a commandé qu’eux soient emmenés--et exécutés. Puis il est descendu de la Judée à Césarée, et il a séjourné là.

20Hérode était très irrité contre les gens de Tyr et de Sidon. Mais ils sont venus tous ensemble vers lui, ont gagné Blaste, l’officier chargé du service de la chambre du Roi, et ils ont demandé la paix. En effet, leur pays était alimenté par celui du Roi. 21Et au jour fixé, Hérode s’est habillé d’un vêtement royal, s’est assis sur le tribunal et a fait un discours solennel. 22Et le peuple criait: C’est la voix d’un dieu et non pas d’un homme! 23Et immédiatement un ange du Seigneur a frappé Hérode, parce qu’il n’avait pas donné à Dieu la gloire. Et il a expiré rongé par les vers.

24Malgré tout, le message de Dieu se répandait et se multipliait.

25Et après avoir accompli leur service, Barnabas et Saul sont repartis de Jérusalem. Et ils ont aussi pris avec eux Jean, le surnommé Marc.