La Bible, version de Lausanne révisée


LES ACTES DES ENVOYÉS DE JÉSUS

Actes chapitre 15

1Quelques hommes sont descendus de la Judée et se sont mis à enseigner les frères que s’ils n’étaient pas circoncis d’après la coutume de Moïse, ils ne pouvaient pas être sauvés. 2Paul et Barnabas ont donc eu avec eux un débat et une contestation qui n’a pas été petite. Alors on a décidé que Paul, Barnabas et quelques-uns d’entre eux, monteraient à Jérusalem auprès des envoyés et des anciens, concernant cette question. 3Alors, délégués par l’assemblée, ils ont traversé la Phénicie et la Samarie, en racontant le retour des nations à Dieu. Et ils ont causé une grande joie à tous les frères. 4Et à leur arrivée à Jérusalem, ils ont été reçus par l’assemblée, les envoyés et les anciens. Puis ils ont raconté toutes les choses que Dieu avait faites avec eux.

5Mais quelques-uns de ceux de la secte des pharisiens qui avaient cru, se sont élevés en disant: Il faut les circoncire et leur prescrire de garder la loi de Moïse.

6Alors les envoyés et les anciens se sont réunis pour examiner cette affaire. 7Et puisqu’il y avait une grande contestation, Pierre s’est levé et leur a dit: Hommes! Frères, vous savez vous-même que, dès les premiers jours, Dieu m’a choisi du milieu de nous--pour un but particulier--pour que les nations entendent par ma bouche le message de la bonne nouvelle et qu’elles croient. 8Et Dieu, qui connait les cœurs, leur a rendu témoignage en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous. 9Et il n’a fait aucune différence entre nous et eux puisqu’il a purifié leurs cœurs par la foi. 10Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos ancêtres ni nous on a eu la force de porter? 11Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus Christ--le Libérateur promis--qu’on croit être sauvés, de la même manière qu’eux aussi.

12Alors toute la foule a gardé le silence, et ils ont écouté Barnabas et Paul raconter combien de signes miraculeux et de prodiges Dieu avait faits par eux au milieu des nations.

13Et après qu’ils ont cessé de parler, Jacques a répondu: Hommes! Frères, écoutez-moi: 14Syméon a raconté comment Dieu a pour la première fois visité les nations, pour en prendre un peuple à son nom. 15Ça s’accorde avec les paroles des prophètes, conformément à ce qui est écrit: 16«Après ces choses, je retournerai et je relèverai la tente de David qui est tombée. Vraiment j’en relèverai les parties ruinées et je la redresserai. 17C’est pour que le reste des hommes recherche le Seigneur, également toutes les nations sur lesquelles mon nom est invoqué, dit le Seigneur qui fait toutes ces choses.» (Amos 9:11,12.) 18Dieu connait toutes ses œuvres depuis l’éternité.

19C’est pourquoi moi je juge qu’il ne faut pas inquiéter ceux d’entre les nations qui se tournent vers Dieu. 20Mais qu’on leur écrive qu’ils s’abstiennent des souillures des idoles, de l’immoralité sexuelle, de ce qui est étouffé et du sang. 21En effet, depuis les temps des ancêtres, on lit la loi de Moïse chaque jour de sabbat dans les congrégations juives, et dans chaque ville des gens la prêchent.

22Alors il a semblé bon aux envoyés et aux anciens, avec toute l’assemblée, de déléguer à Antioche, avec Paul et Barnabas, des hommes choisis d’entre eux--pour ce but particulier: Judas surnommé Barsabas, et Silas, des hommes importants entre les frères. 23Ils ont envoyé par eux cette lettre qui dit: Les envoyés, les anciens et les frères, aux frères d’entre les nations qui sont à Antioche, en Syrie et en Cilicie: Soyez dans la joie!

24On a appris que quelques-uns sont sortis de chez nous, mais à qui on n’avait rien prescrit, et ils vous ont troublés par leurs paroles. Ils ont bouleversé vos âmes en disant qu’il faut être circoncis et garder la loi. 25Ça nous a unanimement semblé bon de vous déléguer des hommes choisis d’entre nous--pour ce but particulier. On les envoie avec nos bienaimés Barnabas et Paul, 26eux qui ont exposé leurs vies pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ--le Libérateur promis. 27On a donc envoyé Judas et Silas qui vous rapporteront aussi de vive voix les mêmes choses. 28En effet, il a semblé bon au Saint-Esprit et à nous, de ne pas vous imposer un plus grand fardeau que ce qui est nécessaire: 29vous abstenir de ce qui est sacrifié aux idoles, du sang, de ce qui est étouffé et de l’immoralité sexuelle. En vous gardant de ces choses, vous ferez bien. Portez-vous bien.

30Alors les délégués ont été envoyés et se sont rendus à Antioche. Ils ont rassemblé le grand nombre de croyants et ils ont remis la lettre. 31Et après la lecture, on était content de cet encouragement. 32Ensuite Judas et Silas, qui eux aussi étaient prophètes, ont encouragé les frères

par beaucoup de discours, et les ont affermis. 33Et après avoir passé là quelque temps, les frères les ont laissé retourner en paix vers les envoyés. 34Mais il a semblé bon à Silas de rester là. 35Paul et Barnabas ont séjourné à Antioche. Ils ont enseigné et annoncé, avec beaucoup d’autres, le message de la bonne nouvelle du Seigneur.

36Mais quelques jours après, Paul a dit à Barnabas: Retournons visiter nos frères et nos sœurs dans chaque ville où on a annoncé le message du Seigneur, pour voir comment ils vont. 37Et Barnabas était d’avis de prendre avec eux Jean, qui est appelé Marc. 38Mais Paul, lui, ne jugeait pas convenable de prendre avec eux celui qui s’était retiré d’eux dès la Pamphylie, et qui n’était pas allé à l’œuvre avec eux. 39Il y a donc eu de l’irritation et, comme résultat, ils se sont séparés l’un de l’autre. Barnabas a pris Marc et a pris le bateau vers l’ile de Chypre. 40Mais Paul, qui avait choisi Silas--pour ce but particulier--est parti après avoir été confié à la grâce de Dieu par les frères et les sœurs. 41Et il a traversé la Syrie et la Cilicie, en affermissant les assemblées.