La Bible, version de Lausanne révisée

LES ACTES DES ENVOYÉS DE JÉSUS

Actes chapitre 22

1Paul a dit: Hommes! Frères et mes pères, écoutez maintenant ma défense auprès de vous. 2Et quand ils ont entendu qu’il s’adressait à eux en langue hébraïque, ils sont devenus même plus calmes. Paul a dit: 3Moi aussi je suis juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé dans cette ville-ci aux pieds de Gamaliel. J’ai été instruit suivant l’exactitude de la loi de nos ancêtres. J’étais plein de zèle pour Dieu, comme vous l’êtes tous vous-mêmes aujourd’hui. 4J’ai moi-même persécuté jusqu’à la mort ceux qui suivent ce chemin, et j’ai attaché et mis en prison hommes et femmes. 5Le grand prêtre est mon témoin, tout comme tout le corps des anciens. J’ai même reçu d’eux des lettres pour les croyants de Damas, et j’allais pour amener attachés aussi à Jérusalem ceux qui étaient là, pour qu’ils soient punis.

6Je poursuivais ma route et j’approchais de Damas, quand tout à coup, vers midi, c’est arrivé qu’une assez grande lumière a resplendi du ciel autour de moi. 7Je suis tombé par terre et j’ai entendu une voix qui me disait: Saul! Saul! Pourquoi tu me persécutes continuellement? 8Et moi j’ai répondu: Qui es-tu, Seigneur? Et il m’a dit: Moi, je suis Jésus de Nazareth, celui que toi tu persécutes continuellement. 9Ceux qui étaient avec moi ont bien remarqué la lumière et ont été effrayés, mais ils n’ont pas compris la voix de celui qui me parlait. 10Et j’ai dit: Qu’est-ce que je dois faire, Seigneur? Lève-toi, m’a dit le Seigneur, va à Damas, et là on te parlera de toutes les choses que tu dois faire. 11Et puisque je ne voyais pas à cause de la gloire de cette lumière, ceux qui étaient avec moi m’ont conduit par la main, et je suis arrivé à Damas.

12Et un certain Ananias, un homme pieux d’après la loi, est venu à moi. Il avait un bon témoignage de tous les Juifs qui demeuraient à Damas. 13Il s’est tenu là et m’a dit: Saul, mon frère, reçois la vue. Et à cette heure-là, j’ai reçu la vue et je l’ai regardé.

14Et Ananias a dit: Le Dieu de nos ancêtres t’a désigné--pour un but particulier--pour connaitre sa volonté, pour voir le Juste et pour entendre une voix sortir de sa bouche. 15Oui, tu seras son témoin auprès de tous les hommes, des choses que tu as vues et entendues. 16Et maintenant pourquoi attendre? Lève-toi, sois immergé--dans l’eau--et lavé de tes péchés après avoir fait appel au nom du Seigneur.

17De retour à Jérusalem, pendant que j’étais en prière dans la Place du temple, ça m’est arrivé de tomber en extase. 18Et j’ai vu le Seigneur. Il m’a dit: Dépêche-toi et sors rapidement de Jérusalem, parce qu’on ne va pas recevoir le témoignage que tu rends de moi. 19Et moi j’ai dit: Seigneur, ils savent bien eux-mêmes que c’est moi qui allais d’une congrégation juive après l’autre, et je mettais en prison et battais ceux qui mettent leur confiance en toi. 20Et lorsqu’on versait le sang d’Étienne ton témoin, j’étais moi-même présent. J’ai approuvé son meurtre et j’ai moi-même gardé les vêtements de ceux qui le tuaient. 21Va, m’a dit Jésus, parce que moi je t’enverrai au loin vers les nations.

22Ils ont continué à l’écouter jusqu’à cette phrase, puis ils ont élevé leur voix et dit: Enlève tout de suite de la terre un tel homme, parce que ce n’est pas convenable qu’il vive! 23Et puisque le peuple criait, jetait ses vêtements et lançait de la poussière en l’air, 24le commandant a ordonné de conduire Paul dans la forteresse. Il a dit qu’on l’interrogerait à l’aide du fouet, pour savoir la raison que la foule criait de cette manière contre lui.

25Mais pendant qu’on le faisait étendre avec des courroies, Paul a dit au centenier--un chef de cent hommes dans l’armée romaine--qui se tenait là: Vous est-il permis de fouetter un homme, un romain qui n’est pas condamné? 26Quand le centenier a entendu ça, il est allé le répéter au commandant. Il a dit: Attention à ce que tu vas faire, parce que cet homme est romain. 27Et le commandant s’est approché de Paul et lui a demandé: Dis-moi, es-tu, toi, romain? Et il répondu: Oui. 28Le commandant a repris: Moi, c’est pour une grosse somme que j’ai acheté cette citoyenneté. Mais moi, a dit Paul, je suis né libre.

29Ceux qui devaient l’interroger se sont donc immédiatement éloignés de lui. Et le commandant aussi a eu peur quand il a su positivement que Paul était romain, parce qu’il l’avait fait enchainer.

30Le lendemain, le commandant a voulu savoir avec certitude de quoi Paul était accusé par les Juifs. Il l’a libéré de ses chaines et a ordonné aux grands prêtres et à tout leur conseil de venir. Puis il a fait descendre Paul et l’a placé en face d’eux.