La Bible, version de Lausanne révisée

LES ACTES DES ENVOYÉS DE JÉSUS

Actes chapitre 26

1Agrippa a dit à Paul: Il t’est permis de parler en ta faveur. Alors Paul a tendu la main et a dit pour sa défense:

2Je me considère heureux, roi Agrippa, d’avoir à me défendre aujourd’hui devant toi de toutes les accusations que les Juifs ont portées contre moi. 3Tu connais d’une manière spéciale toutes les coutumes et toutes les questions qui existent chez les Juifs. C’est pourquoi je te supplie de m’écouter avec patience.

4Ma manière de vivre, dès ma jeunesse, tous les Juifs la connaissent. J’ai vécu dès le début au milieu de mon peuple dans Jérusalem. 5Puisqu’on me connait depuis longtemps, ils peuvent témoigner, s’ils le veulent, que j’ai vécu en pharisien conformément au parti le plus exacte de notre religion. 6Et maintenant, c’est pour l’attente confiante de la promesse que Dieu a faite à nos ancêtres que je suis mis en jugement. 7Nos douze tribus, qui s’attendent parvenir à cette promesse, servent Dieu jour et nuit avec zèle. Roi Agrippa! C’est pour cette attente confiante que je suis accusé par les Juifs.

8Pourquoi jugez-vous incroyable que Dieu réveille les morts? 9C’est vrai que, moi aussi, j’ai cru devoir tout faire contre le nom de Jésus le Nazaréen. 10C’est aussi ce que j’ai fait à Jérusalem. Moi j’ai enfermé dans des prisons beaucoup de ceux qui sont dédiés à Jésus, parce que j’en avais reçu le pouvoir de la part des grands prêtres. Et quand on les tuait j’étais d’accord avec l’action. 11Et dans toutes les congrégations juives, je leur infligeant souvent des punitions. Je les forçais à blasphémer et, animé contre eux d’une extrême rage, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères.

12Et c’est dans cette intention que j’allais à Damas, avec le pouvoir et l’autorisation de la part des grands prêtres. 13Roi! En route, au milieu du jour, j’ai vu une lumière qui venait du ciel. Elle était plus éclatante que la splendeur du soleil, et elle a resplendi autour de moi et de ceux qui étaient en route avec moi. 14Puisqu’on était tous tombés par terre, j’ai entendu une voix qui me parlait et qui disant en langue hébraïque: Saul! Saul! Pourquoi tu me persécutes continuellement? C’est difficile pour toi de te rebeller--inutilement et--continuellement contre les aiguillons. 15Et moi j’ai répondu: Qui es-tu, Seigneur? Et il a dit: Moi, je suis Jésus que toi tu persécutes continuellement. 16Mais lève-toi tout de suite et tiens-toi debout, parce que si je te suis apparu, c’est pour te désigner--pour un but particulier--comme serviteur et témoin des choses que tu as vues, et de celles pour lesquelles je t’apparaitrai. 17Je vais continuer à te libérer du peuple juif et des nations vers qui je t’envoie maintenant. 18C’est pour que tu leur ouvres les yeux, pour qu’eux se tournent des ténèbres à la lumière, et du pouvoir de Satan--l’Adversaire--à Dieu. C’est pour qu’eux reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et un héritage au milieu de ceux qui ont été dédiés à Dieu.

19Roi Agrippa! C’est pourquoi je n’ai pas été rebelle à l’apparition céleste. 20Mais premièrement à ceux de Damas et de Jérusalem, puis dans toute la région de la Judée, et aux nations, j’ai continuellement annoncé que tous changent complètement d’attitude--ce qui produit du regret et un changement de conduite. Et qu’on se tourne vers Dieu, en faisant des œuvres convenables au changement complet d’attitude.

21C’est pour ces raisons que les Juifs m’ont arrêté dans la Place du temple, et ils ont essayé de me tuer de leurs mains. 22Mais j’ai obtenu l’assistance de Dieu et je continue jusqu’à ce jour. Je rends témoignage aux petits et aux puissants, et je ne dis rien de plus que ce que les prophètes et Moïse ont annoncé devoir arriver. 23C’est que le Christ--le Libérateur promis--devait souffrir, et que, le premier à se lever d’entre les morts, il devait annoncer la lumière au peuple et aux nations.

24Et pendant qu’il disait ces choses pour sa défense, Festus a dit d’une voix forte: Tu es fou, Paul! Ton grand savoir te rend absurde. 25Mais très puissant Festus, a dit Paul, je ne suis pas fou! Mais je dis des paroles de vérité et de bon sens! 26En effet, le roi devant qui je parle avec cette assurance sait bien ces choses. Oui, je suis convaincu qu’il n’ignore rien de ces choses, étant donné qu’elles n’ont pas été faites en cachette. 27Crois-tu toujours les prophètes, roi Agrippa? Je sais bien que tu crois toujours.

28Et Agrippa a dit à Paul: Encore un peu et tu vas me convaincre de devenir chrétien. 29Et Paul a dit: Je souhaiterais devant Dieu que par peu ou par beaucoup, pas seulement toi, mais aussi tous ceux qui m’entendent aujourd’hui, vous soyez convaincus de devenir comme moi, à l’exception de ces chaines!

30Et après avoir dit ces choses, le Roi, le gouverneur, Bérénice et ceux qui étaient assis avec eux se sont levés. 31Ils se sont retirés et ont parlé entre eux. Ils ont dit: Cet homme ne fait rien qui soit digne de la mort ou des chaines. 32Et Agrippa a dit à Festus: Si cet homme n’avait pas fait appel à César, il aurait pu être relâché.