La Bible, version de Lausanne révisée

LA BONNE NOUVELLE

 SELON JEAN

Jean chapitre 9

1En chemin, Jésus a vu un homme né aveugle. 2Ses disciples lui ont posé cette question: Rabbin, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle? 3Il a répondu: Ce n’est pas que cet homme ait péché, ni ses parents, mais ça donnera une occasion à Dieu de montrer publiquement ses œuvres par cet aveugle. 4Je dois continuer à faire les œuvres de celui qui m’a envoyé, pendant que c’est le jour. La nuit approche où personne ne pourra travailler. 5Pendant que je suis dans le monde, je suis la Lumière du monde.

6Après avoir dit ça, Jésus a craché à terre, a fait de la boue avec sa salive, et a appliqué cette boue sur les yeux de l’aveugle. 7Puis il lui a dit: Va te laver au réservoir de Siloé, nom qui, interprété, veut dire: Envoyé. L’aveugle est donc allé, s’est lavé et est revenu en voyant clairement.

8Les voisins et ceux qui avaient l’habitude de le voir avant, quand il était aveugle, demandaient donc: C’est lui, n’est-ce pas? Il était toujours assis pour mendier! 9Les uns disaient: Oui, c’est lui! Mais d’autres disaient: Il lui ressemble. Lui continuait à dire: Je suis cet homme! 10Ils lui ont donc demandé: Tes yeux ont été ouverts! Comment? 11Il a répondu: Un homme appelé Jésus a fait de la boue, l’a appliquée sur mes yeux et m’a dit: Va te laver au réservoir de Siloé. Je suis allé, je me suis lavé et j’ai reçu la vue. 12Ils lui ont demandé: Où est cet homme? Il a répondu: Je ne sais pas.

13Ils ont conduit celui qui avait été aveugle chez les pharisiens. 14En réalité, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. 15Donc, à leur tour, les pharisiens lui ont demandé aussi comment il avait reçu la vue. Et il leur a dit: Il a mis de la boue sur mes yeux, je me suis lavé et je vois. 16C’est pourquoi quelques-uns des pharisiens disaient: Cet homme n’est pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas soigneusement le sabbat. D’autres demandaient: Comment un homme, un pécheur, pourrait continuer à faire de tels signes miraculeux? Et il y avait de la division entre eux. 17Ils ont demandé encore à l’aveugle: Toi, que dis-tu de Jésus, puisqu’il t’a ouvert les yeux? Et il a répondu: C’est un prophète.

18Les Juifs n’ont donc pas cru qu’il avait été aveugle et avait reçu la vue, jusqu’à ce qu’ils aient appelé ses parents. 19Et ils les ont interrogés: C’est bien lui votre fils? Et vous dites qu’il est né aveugle? C’est donc par quel moyen qu’il voit maintenant? 20Ses parents leur ont répondu: On sait bien que c’est notre fils et qu’il est né aveugle. 21Mais comment il voit maintenant, on ne sait pas. Ou qui lui a ouvert les yeux, nous, on ne sait pas. Il est lui-même assez âgé, interrogez-le et il parlera lui-même de ce qui le concerne. 22Ses parents ont dit ça parce qu’ils avaient peur des Juifs. En effet, les Juifs avaient déjà décidé que si quelqu’un déclarait ouvertement que Jésus est le Christ--le Libérateur promis--il serait exclu de la congrégation juive. 23C’est pour cette raison que ses parents ont dit: Il est lui-même assez âgé, interrogez-le.

24Les pharisiens ont donc appelé pour la deuxième fois l’homme qui avait été aveugle, pour lui dire: Rends gloire à Dieu! On sait bien, nous, que cet homme est un pécheur. 25Il a répondu: Si c’est un pécheur, je ne sais pas. Mais je suis certain d’une chose, c’est que j’étais aveugle et maintenant je vois. 26Ils lui ont demandé encore: Il t’a fait quoi? Il t’a ouvert les yeux! Comment? 27Il leur a répondu: Je vous l’ai déjà dit et vous ne l’avez pas écouté. Pourquoi vous voulez l’entendre encore?  Vous aussi vous avez le désir de devenir disciples de Jésus, n’est-ce pas? 28Alors ils l’ont insulté et ont dit: Toi tu es son disciple, mais nous, on est disciples de Moïse. 29On a l’assurance que Dieu a parlé à Moïse, mais lui, on ne sait pas d’où il vient.

30Vraiment, leur a répondu l’homme, vous ne savez pas d’où il vient! C’est une chose surprenante, pourtant il m’a ouvert les yeux! 31Et on sait bien que Dieu n’écoute pas les pécheurs. Mais, si quelqu’un l’honore et a l’habitude de faire sa volonté, celui-là il l’écoute. 32Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle de naissance. 33Si cet homme n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. 34Les pharisiens lui ont répondu: Toi, tu es né tout entier dans les péchés et tu nous enseignes! Et ils l’ont jeté dehors.

35Jésus a appris qu’on l’avait jeté dehors, alors il l’a trouvé et lui a demandé: Tu crois au Fils de Dieu, toi? 36Il a répondu: Monsieur, tu me dis c’est qui et je mettrai ma confiance en lui. 37Tu l’as vu, a dit Jésus, et c’est lui-même qui te parle. 38Alors l’homme a dit: Je crois, Seigneur. Et il a adoré Jésus.

39Puis Jésus a dit: C’est pour un jugement que je suis venu dans ce monde. C’est pour que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. 40Ceux des pharisiens qui étaient avec lui ont entendu ça et lui ont demandé: Et nous, on est aussi aveugles? 41Si vous étiez aveugles, leur a répondu Jésus, vous n’auriez pas de péché, mais maintenant vous dites: On voit. C’est pourquoi votre péché reste.

Notes Explicatives

22Être exclu de la congrégation juive voulait dire: pas de commerce avec un autre Juif, pas le droit de marier un Juif ou d’avoir un mariage juif, interdiction de faire instruire ses enfants à l’école de la congrégation juive et pas d’enterrement dans un cimetière juif. Les chefs religieux gardaient leurs adeptes par la peur.

30une chose surprenante. Cet homme vient de découvrir que ses conducteurs religieux sont ignorants, ce qui est pour lui vraiment une chose surprenante.

34Et ils l’ont jeté dehors. De simples questions de la part d’un homme sincère sont vues par des chefs religieux fanatiques comme un acte qui défie l’autorité.

38Et il a adoré Jésus. Rejeté par ses chefs religieux, cet homme est accepté par Jésus.

41C’est pourquoi votre péché reste. Puisque ces chefs se croyaient déjà éclairés et n’avaient donc pas besoin de la lumière que Jésus apportait, ils se déclaraient coupables et se condamnaient eux-mêmes.