La Bible, version de Lausanne révisée

LA BONNE NOUVELLE

 SELON MARC

Marc chapitre 14

1On était à deux jours de la fête du Passage et des pains sans levain. Les grands prêtres avec les spécialistes de la loi cherchaient comment arrêter Jésus par ruse et le faire mourir. 2Mais on disait: Pas pendant la fête, pour qu’il n’y pas de tumulte au milieu du peuple!

3Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux. Et pendant qu’il était allongé à table, une femme est venue avec un vase d’albâtre plein d’un parfum de nard pur très cher. Elle a brisé le vase d’albâtre et a répandu le parfum sur la tête de Jésus.  4Quelques-uns se disaient avec indignation: À quoi sert la perte du parfum? 5Il aurait pu être vendu plus de trois cents deniers et les donner aux pauvres. Et ils ont continué à  parler durement à la femme. 6Mais Jésus a dit: Laissez-là, pourquoi vous lui faites de la peine? C’est une bonne œuvre qu’elle a faite pour moi. 7En effet, vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez. Mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. 8Elle a fait ce qu’elle a pu, elle a voulu d’avance embaumer mon corps pour mon enterrement. 9Je vous le dis, c’est la vérité, dans tous les endroits du monde entier où cette bonne nouvelle sera prêchée, ce qu’elle a fait sera aussi mentionné, en souvenir d’elle!

10Judas l’Iscariote, un des douze, est allé vers les grands prêtres pour leur livrer Jésus. 11Et quand ils l’ont entendu, ils ont été remplis de joie et ont promis de lui donner de l’argent. Alors il a cherché une occasion favorable pour le trahir.

12Le premier jour des pains sans levain, lorsqu’on sacrifiait l’agneau de la fête du Passage, les disciples ont demandé à Jésus: Où veux-tu qu’on aille préparer ce qu’il faut pour que tu manges le repas de la fête du Passage? 13Et il a envoyé deux de ses disciples et leur a dit: Allez à la ville, et vous rencontrerez un homme qui porte une cruche d’eau, suivez-le. 14Là où il entrera, dites au maitre de la maison: Le Professeur demande: Où est le logement où je mangerai le repas de la fête du Passage avec mes disciples? 15Et lui-même vous montrera une grande chambre à l’étage, meublée et toute prête. C’est là que vous nous ferez les préparatifs.

16Ses disciples sont partis et sont allés à la ville, et ils ont trouvé les choses comme Jésus leur avait dit. Et ils ont préparé le repas de la fête du Passage.

17Le soir arrivé, il s’est rendu là avec les douze.

18Et pendant qu’ils étaient allongés à table et mangeaient, Jésus a dit: Je vous le dis, c’est la vérité, un de vous va me trahir, et c’est celui qui mange avec moi!

19Alors ils ont commencé à s’attrister et à lui demander l’un après l’autre: Ce n’est pas moi, n’est-ce pas? Et un autre: Ce n’est pas moi, n’est-ce pas? 20Et Jésus leur a répondu: C’est l’un des douze, celui qui trempe son pain avec moi dans le plat. 21En ce qui concerne le Fils de l’homme, il s’en va conformément à ce qui est écrit de lui. Mais, malheur à cet homme par qui le Fils de l’homme est trahi! Ça aurait été bon à cet homme-là de ne pas être né.

22Pendant que tous mangeaient, Jésus a pris un pain et, après avoir prononcé un éloge à son Père, il l’a partagé à la main et l’a donné à ses disciples. Il a dit: Prenez et mangez, ça c’est mon corps. 23Puis il a pris la coupe, a remercié son Père et il a donné la coupe à ses disciples. Et ils en ont tous bu. 24Et il leur a dit: Ça c’est mon sang, celui de la nouvelle alliance, qui est versé pour un grand nombre. 25Je vous le dis, c’est la vérité, je ne boirai absolument plus du produit de la vigne jusqu’à ce jour-là, quand je le boirai de qualité supérieure dans le royaume de Dieu!

26Après avoir chanté un hymne, ils sont sortis pour aller à la montagne des Oliviers. 27Et Jésus leur a dit: Cette nuit vous serez tous ébranlés à cause de moi, parce que c’est écrit: «Je frapperai le berger et les moutons seront dispersés.» (Zacharie 13:7.) 28Mais après mon réveil d’entre les morts, je vous précèderai en Galilée.

29Mais Pierre lui a dit: Même si tous seront ébranlés dans leur foi, pourtant moi, non! 30Et Jésus lui a dit: Je te le dis, c’est la vérité, aujourd’hui, cette nuit même, avant que le coq ait chanté deux fois, tu me renieras trois fois! 31Mais Pierre a répété avec encore plus de vigueur: Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai absolument pas. Et ils ont tous dit la même chose.

32Ils se sont rendus ensuite dans un endroit appelé Gethsémané. Et Jésus a dit à ses disciples: Assoyez-vous ici pendant que je prierai. 33Il a pris avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il a commencé à être dans un état complet de grand trouble, d’inquiétude, de détresse et de dépression profonde. 34Et il leur a dit: Mon âme est profondément triste, à en mourir, restez ici et surveillez! 35Et il est allé un peu plus loin, est tombé par terre et a prié que, si possible, cette heure passe loin de lui. 36Il a dit: Père! Mon Père! Toutes choses te sont possibles. Transporte cette coupe loin de moi! Mais non pas ce que moi je veux, mais ce que toi tu veux!

37Jésus est revenu et les a trouvés endormis, et il a dit à Pierre: Simon, tu dors! Tu n’as pas pu surveiller une seule heure! 38Restez vigilants, maintenant et toujours, et priez pour ne pas céder à la tentation. L’esprit est prompt, mais la nature humaine est faible.

39Et il s’est éloigné encore, et a prié en disant les mêmes paroles.

40Puis il est revenu et les a trouvés encore endormis, parce que leurs paupières étaient devenues pesantes. Et ils n’ont pas su ce qu’ils devaient lui répondre.

41Et il est revenu pour la troisième fois et leur a dit: Vous continuez à dormir et vous reposer? C’est assez! L’heure est arrivée! Regardez! Le Fils de l’homme est livré entre les mains des pécheurs! 42Levez-vous et allons. Regardez! Celui qui me trahit approche!

43Il parlait toujours quand tout d’un coup Judas, l’un des douze, est arrivé. Il avait avec lui une grande foule armée d’épées et de bâtons, venue de la part des grands prêtres, des spécialistes de la loi et des anciens. 44Celui qui le trahissait leur avait donné un signal en disant: Celui que j’embrasserai, c’est lui-même, arrêtez-le tout de suite et conduisez le immédiatement en toute sécurité. 45Et quand il est arrivé, il s’est tout de suite approché de Jésus et lui a dit: Professeur! Professeur! Et il l’a embrassé avec affection. 46Alors ils ont mis la main sur Jésus et l’ont arrêté. 47Mais un de ceux qui étaient présents a dégainé son épée, a frappé l’esclave du grand prêtre et lui a emporté l’oreille.

48Alors Jésus a pris la parole et leur a dit: Vous êtes sortis pour me prendre avec des épées et des bâtons, comme après un bandit! 49Chaque jour j’étais près de vous! J’enseignais dans la Place du temple, pourtant vous ne m’avez pas arrêté! Mais c’est pour que les écrits--de Dieu-- s’accomplissent. 50Et tous les disciples l’ont laissé et sont partis en courant.

51Un certain jeune homme le suivait, enveloppé d’une toile de lin sur son corps partiellement vêtu. Les jeunes gens l’ont attrapé, 52mais lui a abandonné la toile de lin et leur a échappé partiellement vêtu.

53Ils ont emmené Jésus chez le grand prêtre, où tous les grands prêtres, les anciens et les spécialistes de la loi se sont rassemblés.

54Pierre avait suivi Jésus de loin, jusqu’à l’intérieur, dans la cour du grand prêtre. Il était assis avec les officiers et se réchauffait près du feu.

55Les grands prêtres et tout le conseil cherchaient un témoignage contre Jésus pour le faire mourir, et ils n’en trouvaient pas. 56En effet, beaucoup disaient de faux témoignages contre lui, mais les témoignages ne s’accordaient pas. 57Alors quelques-uns se sont levés et ont porté un faux témoignage contre lui. Ils ont dit: 58Nous, on l’a entendu dire: Moi, je détruirai ce temple fait par des mains d’hommes et, après trois jours, j’en construirai un autre qui ne sera pas fait par des mains d’homme. 59Et même sur ce point-là leurs témoignages ne s’accordaient pas.

60Alors le grand prêtre s’est levé au milieu d’eux et a demandé à Jésus: Tu ne réponds rien? Qu’est-ce que ces gens témoignent contre toi?

61Mais il a gardé le silence et n’a rien répondu. Le grand prêtre l’a interrogé encore et lui a demandé: Toi! Tu es le Christ--le Libérateur promis--le Fils du Dieu digne d’éloge? 62Moi, lui a dit Jésus, «JE SUIS». Et vous verrez le Fils de l’homme assis à la droite de la Puissance, et venir sur les nuages du ciel!

63Alors le grand prêtre a déchiré ses vêtements et a dit: Est-ce qu’on a encore besoin de témoins? 64Vous avez entendu le blasphème. Qu’en pensez-vous? Et tous l’ont condamné comme ayant mérité la mort.

65Et quelques-uns se sont mis à cracher sur lui, à lui couvrir le visage et lui donner des coups de poing en disant: Donne-nous une révélation divine! Et les officiers le frappaient en lui donnant des gifles.

66Pendant que Pierre était en bas dans la cour, une des servantes du grand prêtre est arrivée. 67Lorsqu’elle a vu Pierre qui se réchauffait, elle l’a regardé et a dit: Toi aussi tu étais avec Jésus le Nazaréen. 68Mais il l’a nié. Il a dit: Je ne sais pas et je ne comprends pas ce que tu veux dire. Puis il est allé à l’extérieur du vestibule, et un coq a chanté.

69Et la servante l’a vu encore, et s’est mise à dire à ceux qui étaient présents: Il fait partie de ces gens-là. 70Mais il l’a nié encore. Et peu après, ceux qui étaient présents ont dit encore à Pierre: Vraiment tu es de ces gens-là, parce que tu es aussi galiléen. Ton accent ressemble au leur. 71Alors il s’est mis à faire appel à des malédictions sur lui-même et à jurer: Je ne connais pas cet homme que vous me mentionnez. 72Et pour la deuxième fois un coq a chanté. Pierre s’est souvenu de la déclaration que Jésus lui avait faite: Avant que le coq ait chanté deux fois, tu me renieras trois fois. Et il s’est jeté à l’extérieur et a beaucoup pleuré à haute voix.