La Bible, version de Lausanne révisée

LA BONNE NOUVELLE

 SELON MARC

Marc chapitre 9

1Jésus leur a aussi dit: Je vous le dis, c’est la vérité, il y a quelques-uns de ceux qui sont ici présents qui ne goûteront absolument pas de la mort avant d’avoir vu le royaume de Dieu venir avec puissance!

2Six jours après, Jésus a pris avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les a conduits seuls à l’écart sur une haute montagne. Et il a été transformé devant eux. 3Ses vêtements sont devenus resplendissants, d’une extrême blancheur, comme de la neige. À tel point qu’il n’y a pas de blanchisseur sur la terre qui puisse blanchir aussi bien. 4Et Élie leur est apparu avec Moïse, et les deux parlaient avec Jésus.

5Alors Pierre a pris la parole et a dit à Jésus: Professeur! C’est bon qu’on soit ici! On fait donc trois abris: un pour toi, un pour Moïse et un pour Élie. 6Il ne savait pas ce qu’il disait, parce qu’ils étaient épouvantés. 7Et un nuage est venu qui les a couverts de son ombre, et du nuage est venu une voix qui disait: C’est lui mon Fils bienaimé. Écoutez-le tout de suite et toujours! 8Et tout à coup, après avoir regardé tout autour, les disciples ne voyaient plus personne, excepté Jésus seul avec eux.

9Et en descendant de la montagne, Jésus leur a prescrit de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu. Et ça, avant que le Fils de l’homme se soit relevé d’entre les morts. 10Alors ils ont retenu cet ordre, et discutaient entre eux ce que voulait dire se relever d’entre les morts.

11Et ils ont demandé plusieurs fois à Jésus: Pourquoi les spécialistes de la loi persistent à dire qu’il faut qu’Élie vienne premièrement? 12Il leur a répondu: C’est vrai qu’Élie doit venir premièrement et rétablir toutes choses. Et que le Fils de l’homme, comme c’est écrit, souffrira beaucoup et sera méprisé. 13Mais je vous dis qu’Élie est venu et ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. C’était conforme à ce qui avait été écrit de lui.

14Puis Jésus est allé vers les autres disciples et a vu une grande foule autour d’eux, et des spécialistes de la loi qui contestaient avec eux. 15Lorsque toute la foule a vu Jésus elle a été étonnée, au point de ne pas pouvoir réagir. Ils ont couru vers lui et l’ont salué. 16Et Jésus a demandé aux spécialistes de la loi: Quel est le sujet de votre contestation avec mes disciples? 17Et quelqu’un de la foule a répondu: Professeur! Je t’ai amené mon fils qui a un esprit muet. 18Partout où l’esprit s’empare de lui, il le jette à terre. Alors l’enfant écume, grince des dents et devient tout raide. J’ai demandé à tes disciples de chasser cet esprit et ils n’ont pas pu. 19Et Jésus lui a répondu: Quelle sorte de personnes! On manque de foi! Combien de temps encore je dois rester avec vous? Combien de temps encore je dois vous supporter? Amenez-le-moi tout de suite. 20Ils lui ont donc amené l’enfant. Et quand l’enfant a vu Jésus, au même instant l’esprit l’a secoué avec violence. L’enfant est tombé par terre et s’est roulé en écumant. 21Jésus a demandé à son père: Depuis combien de temps ça lui arrive? Il a répondu: Depuis qu’il est tout petit. 22Et souvent l’esprit l’a jeté dans le feu et dans l’eau pour le faire périr. Si tu peux faire quelque chose, que ton cœur soit ému de pitié pour nous et aide-nous maintenant.

23Alors Jésus lui a dit: Si tu peux croire, tout est possible à celui qui croit. 24Et tout de suite le père de l’enfant a dit d’une voix forte, avec émotion et larmes: Je crois, Seigneur! Viens au secours de mon manque de foi!

25Et quand Jésus a vu la foule venir en courant, il a réprimandé l’esprit impur et a dit: esprit muet et sourd, je te le commande, sors de lui tout de suite et n’entre plus en lui. 26Alors l’esprit est sorti en criant et en l’agitant avec violence. Et l’enfant est devenu comme mort, tellement que beaucoup de gens disaient qu’il était mort. 27Mais Jésus l’a pris par la main, l’a réveillé et il s’est relevé.

28Et quand Jésus est entré dans la maison, ses disciples lui ont demandé en privé: Pourquoi nous on n’a pas pu chasser cet esprit? 29Et il leur a répondu: C’est seulement par la prière et le jeûne qu’on peut faire sortir cette sorte d’esprits.

30Ensuite ils sont partis de là et ont traversé la Galilée. Et Jésus ne voulait pas qu’on le sache, 31parce qu’il enseignait ses disciples. Il leur disait: Le Fils de l’homme est livré entre les mains des hommes. On va le tuer et, après avoir été mis à mort, il se relèvera le troisième jour. 32Mais eux ne comprenaient pas cette déclaration, et ils avaient peur de l’interroger.

33Ensuite il s’est rendu à Capernaüm avec ses disciples. Et, arrivés dans la maison, Jésus leur a demandé plusieurs fois: De quoi avez-vous discuté ensemble en chemin? 34Mais ils ont gardé le silence, parce qu’en chemin ils avaient discuté entre eux qui était le plus important. 35Alors il s’est assis, a appelé les douze et leur a dit: Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous. 36Puis il a pris un petit enfant, l’a placé au milieu d’eux, l’a entouré de ses bras et leur a dit: 37Celui qui reçoit, en mon nom, un seul de ces petits enfants, me reçoit. Et celui qui me reçoit, ce n’est pas moi qu’il reçoit, mais il reçoit celui qui m’a envoyé.

38Et Jean lui a dit: Professeur, on a vu quelqu’un qui chassait des démons en ton nom et qui ne nous suit pas! Alors on l’a empêché de le faire, parce qu’il ne nous suit pas. 39Arrêtez de l’empêcher, a répondu Jésus. En effet, il n’y a personne qui fera un acte de puissance en mon nom, et qui pourra immédiatement après parler mal de moi. 40Celui qui n’est pas contre nous est pour nous. 41Et celui qui vous aura donné à boire une coupe d’eau en mon nom, parce que vous êtes à Christ--le Libérateur promis--je vous le dis, c’est la vérité, il ne perdra absolument pas sa récompense!

42Et celui qui attirera dans le péché un seul des petits qui croient en moi, ce serait mieux pour lui qu’on lui pende au cou une grosse meule de moulin et qu’on le jette dans la mer. 43Supposons que ta main te fait toujours tomber dans le péché, coupe-la. C’est mieux pour toi d’entrer manchot dans la vie, que d’aller avec tes deux mains dans l’enfer, dans le feu qu’on ne peut pas éteindre. 44Là leur ver ne meurt pas et là le feu ne s’éteint pas. 45Et supposons que ton pied te fait toujours tomber dans le péché, coupe-le. C’est mieux pour toi d’entrer boiteux dans la vie, que d’être jeté, avec les tes deux pieds, dans l’enfer, dans le feu qu’on ne peut pas éteindre. 46Là leur ver ne meure pas et là le feu ne s’éteint pas. 47Et supposons que ton œil te fait toujours tomber dans le péché, arrache-le. C’est mieux pour toi d’entrer dans le royaume de Dieu avec un œil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans l’enfer de feu. 48Là leur ver ne meurt pas et là le feu ne s’éteint pas. 49En effet, chacun sera salé de feu, et tout sacrifice sera salé de sel. 50Le sel est une bonne chose, mais si le sel perd sa saveur, avec quoi allez-vous lui donner du goût? 51Continuez à avoir du sel au fond de vous-mêmes, et soyez toujours en paix entre vous.